Assistante sociale qui abuse et fait pression

Sujet vu 1180 fois - 9 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 20/09/17 à 13:25
> Droit Civil & familial > Service sociaux


luso, Bas-Rhin, Posté le 20/09/2017 à 13:25
3 message(s), Inscription le 20/09/2017
Bonjour,

Je souhaiterai connaitre mes droits par rapport aux assistantes sociales. En effet depuis 4 mois, et suite a une délation infondée, mon compagnon est embêté par une assistante sociale peu commode, qui veut sans arrêt le revoir, revoir les enfants (famille recomposée... ce ne sont pas les miens mais nous vivons une semaine sur deux tous ensemble chez moi). Elle voulait également voir mes enfants mais cela je l'ai refusé étant donné qu'ils n'ont pas été cités dans la délation.

Je souhaiterai donc porter plainte pour harcèlement et lui interdire de rentrer chez moi mais je ne sais pas du tout où sont mes droits dans cette situation.

Merci d'avance pour vos réponses.

Poser une question Ajouter un message - répondre
jodelariege, Ariège, Posté le 20/09/2017 à 14:31
651 message(s), Inscription le 04/02/2015
bonjour dans quel cadre cette assistante sociale intervient elle? une décision d'un juge?

luso, Bas-Rhin, Posté le 20/09/2017 à 14:33
3 message(s), Inscription le 20/09/2017
non non un simple signalement anonyme par lettre (soi disant anonyme bien sur)

pragma, Savoie, Posté le 20/09/2017 à 14:33
4468 message(s), Inscription le 08/02/2008
Modérateur
Oui, elle n'intervient jamais "pour le plaisir" ou sans raison.

__________________________
Ce qui peut sembler évident sur le plan humain ne l'est pas forcément sur le plan juridique et/ou fiscal. Bien à vous.

luso, Bas-Rhin, Posté le 20/09/2017 à 15:02
3 message(s), Inscription le 20/09/2017
je sais bien et dans bien des cas c'est surement justifié mais dans mon cas après 4 mois d’enquêtes, de visites et de questions aux enfants et à nous même à de nombreuses reprises même le conseil général a classé le dossier sans suite alors pourquoi pas les services sociaux???

morobar, Vendée, Posté le 20/09/2017 à 15:50
9344 message(s), Inscription le 09/11/2015
Car selon l'adage quand c'est pas clair c'est qu'il y a un loup.
Vous avez refusé la présentation de vos propres enfants, "non cités dans la délation".
Comme si le courrier anonyme pouvait fixer des limites aux investigations de l'assistance sociale.
Par contre c'est certainement le JAF, saisi, qui a ordonné ces investigations. C'est donc à lui qu'il faut, le cas échéant, se plaindre.

rach33, Gironde, Posté le 01/10/2017 à 18:19
2 message(s), Inscription le 01/10/2017
salut fait un courier au procureur de la republique direct pas besoi de passer par un avocat et surtou enregiter ou filmer quand elle vien, de plus il y a des superieur qui soccupe des as ,car tous le monde a des droit et des devoir , de plus si il a eu une decision du juge des enfant ou des famille lui en faire par avec toute preuveu et si il n y a pas d enquette ordonner par un juge elle peu pas vous forcer a rentrer chez vous, et nessiter pas a porter plainte pour délation in fonder car jusque a preuve du contraire pas de preuve ,ses infonder;sory pour les faute

pragma, Savoie, Posté le 01/10/2017 à 19:56
4468 message(s), Inscription le 08/02/2008
Modérateur
Bonjour,
Copbien êtes vous lorsque tous les enfants sont réunis et de quel type de logement bénéficiez vous ?

__________________________
Ce qui peut sembler évident sur le plan humain ne l'est pas forcément sur le plan juridique et/ou fiscal. Bien à vous.

Just1977, Posté le 16/02/2018 à 12:09
1 message(s), Inscription le 16/02/2018
Bonjour,

Pour clore le dossier : écrivez en LRAR au Conseil Général et précisez que puisqu'ils ont classé l'affaire, vous ne recevrez plus Madame Machin (assistante sociale)à votre domicile, et exigez la copie de la lettre anonyme. Un courrier en LRAR à Madame Machin pour lui signifier qu'elle n'a aucune raison de venir et qu'à défaut d'un motif réel et sérieux, vous déposerez plainte pour harcèlement. Et vous avez eu parfaitement raison,vos enfants n'ont pas à la voir.

Bien cordialement

jodelariege, Ariège, Posté le 16/02/2018 à 12:34
651 message(s), Inscription le 04/02/2015
bonjour , il est néanmoins curieux qu'une assistante sociale , dépendant des services du Conseil général ,continue à exercer sa mission si l'affaire est classée..que veut dire d'ailleurs "l’affaire est classée"? il y a eu une décision écrite du Conseil général pour arrêter l'intervention de l’assistante sociale? est ce une assistante sociale d'un autre service:protection judiciaire de la jeunesse par exemple?
vu le sur-nombre de familles à suivre une assistante sociale continue à intervenir si et seulement elle y est habilitée...
donc "classement " à définir...


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]