Licenciement sans cause reelle et serieuse

Sujet vu 436 fois - 2 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 05/01/18 à 22:57
> Droit du Travail > Prud'hommes


Nabou, Loire-Atlantique, Posté le 05/01/2018 à 22:57
1 message(s), Inscription le 05/01/2018
Bonsoir,
Je me permets de vous ecrire ici car j ai besoin d avis.
Voilà, j ai été licenciée le 7 septembre apres 1 mois de préavis pour le motif suivant:" necessité de remplacement suite a une absence prolongée". Je travaillais depuis presque 2ans dans l entreprise, j ai dû etre arrétée 10 mois pour des soucis de dos. Alors que j étais en pleine reeducation a l hopital j ai été convoquée par mon employeur pour :" savoir quand tu comptes revenir" n etait pas capable de repondre à cette question je me suis vu notifier mon licenciement!J ai appris par la suite qu il n etait pas en droit de me convoquer pendant mon arrêt. De plus, on minforme que mon arrêt a désorganiser l entreprise.. hors je ne suis que teleconseillere dans une entreprise de 250 salariés. J ai donc saisi les prudhommes apres divers avis. La conciliation a lieu le 14 fevrier. Hors mon avocat m informe ce jour que l avocat de la partie adverse a proposé un dédomagement de 2mois de salaire. Je ne sais pas si je dois ou non accepter. En effet mon avocat me dit que je peux avoir plus mais ca m effraye. Apres il est vrai qu en terme de préjudice... En plus d avoir perdu mon emploi, j ai du demenager car je n osais plus sortir de chez moi, l appartement se trouvant en face de l entreprise... et financierement je n y arrivais plus. Depuis je n arrive pas a retrouver un emploi car les employeurs sont frilleux quand ils apprenent que j ai ete licenciée pour soucis de santé. Donc en terme de préjudice je pense que 2 mois ne sont pas assez mais j ai peur... J aimerais vos avis.. Merci

Poser une question Ajouter un message - répondre
pragma, Savoie, Posté le 06/01/2018 à 08:59
4251 message(s), Inscription le 08/02/2008
Modérateur
Bjr,
Vous avez raizon, il faut obtenir davantage .
https://www.service-public.fr/simulateur/calcul/bareme-indemnites-prudhomales

__________________________
Ce qui peut sembler évident sur le plan humain ne l'est pas forcément sur le plan juridique et_ou fiscal...
Bien à vous.

morobar, Vendée, Posté le 06/01/2018 à 19:08
8649 message(s), Inscription le 09/11/2015
Bonjour,
Citation :
qu il n etait pas en droit de me convoquer pendant mon arrêt

Mais si, à condition de respecter les heures de sortie autorisées.
Citation :
. Depuis je n arrive pas a retrouver un emploi car les employeurs sont frilleux quand ils apprenent que j ai ete licenciée pour soucis de santé

Franchement c'est une excuse bidon de chez bidon.
Personne sauf vous n'indique aux entreprises que:
* vous avez été licenciée
* que la cause est l'absence due à votre état de santé.
Maintenant, effectivement on peut considérer que sur un plateau de 250 salariés, l'absence d'une d'entre-elle ne peut pas désorganiser l'entreprise à ce point.
Sauf si son poste est unique, par exemple la seule à, parler couramment le mandarin afin de contacter spécifiquement la clientèle chinoise.
Mais si tel n'est pas le cas, avec une ancienneté de 2 ans, l'indemnité MACRON s'élève à 3.5 mois de salaire.
Vous avez donc intérêt à réclamer d'autres ITEM, genre harcèlement, heures supplémentaires non payées...
Sinon vous devez comparer les l'offre transactionnelle avec les 3.5 mois de salaire maxi que vous obtiendrez au CPH.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]