Calcul interêts et frais par un huissier

Sujet vu 20852 fois - 21 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 26/05/08 à 23:33
> Droit Comptable & fiscal > Huissier


sylvie07, Posté le 26/05/2008 à 23:33
4 message(s), Inscription le 26/05/2008
bonjour, le calcul des interêts et frais doivent ils se faire sur le solde restant dû ou sur la totalité de la créance ??
lorsque l'huissier à eu mon dossier j'avais déjà régler 100€ au créancier, mais l'huissier m'a facturée sur la totalité.
depuis j'ai réglé 260€ en plus et il continu tous les 2 mois à m'envoyer des intérêts et frais sur la totalité, à ce compte là j'aurais jamais fini de payer!
quel article de loi je peux trouver là dessus ?
merci de votre réponse

Poser une question Ajouter un message - répondre
Erwan, Posté le 28/05/2008 à 22:53
522 message(s), Inscription le 24/01/2008
Bjr,

si vous avez un dossier chez un huissier, votre dette se compose de trois parties : la somme principale, les intérêts et les frais.

Les intérêts courent uniquement sur la (ou les) somme principale jusqu'au complet règlement de la dette.

Lrosque vous faites des versements, ils s'imputent en priorité sur les frais de justice, puis sur les inétrêts échus, et enfin (lorsuqe les autres sont payés), sur la somme principale.

De ce fait, les intérêts continueront de courir sur la somme principale jusqu'à ce que toute la dette soit réglée.

Lorsque les versements commencent à s'imputer sur la somme principale, l'assiette de calcul diminue, d'où l'intérêt d'entamer très rapidement cette somme principale en évacuant les frais et intérêt déjà échus.

Il est impératif de courir plus vite que les intérêts sinon vous versez à perte...

En tout état de cause les intérêts ne courent que sur des sommes restant dues.

Ces intérêts et leur assiette de calcul sont mis à jour informatiquement à chaque acompte. Les logiciels spécifiques à la profession sont fiables en général.

Vous pouvez demander un décompte détaillé des intérêts à l'huissier pour vérifier si l'assiette de calcul est modifiée (s'il y a lieu) à chaque acompte versé.

Il est difficile de vous répondre plus précisément sans avoir vu votre dossier.

sylvie07, Posté le 28/05/2008 à 23:29
4 message(s), Inscription le 26/05/2008
merci de votre réponse, les sommes versées couvre les frais alors je ne comprend pas je vous met le détail (en plus je sui s en commission de surendettement)

créance 650,42 réglé 100€ au créancier en juillet 2007 avant la mise chez huissier, solde restant dû 550,42€

27/08 (1 mois aprés) visite de l'huissier
1ère facture
650,42 principal
11.39 interêts
12.07 droit proportionnel
86.30 coût de l'acte
100.00 versement direct

2ème facture 4/02/08
650.42 principal
31.76 interêts (?)
85.00 actes et debours
13.66 droit proportionnel
15.78 frais de gestion
260.00 acomptes et versements directs

3ème facture
650.42 principal
42.53 interêts
85.00 coût de l'acte
14.49 droit proportionnel
15.78 frais de gestion
260.00 acomptes et versements directs

donc si je comprend pour les intérêts ils auraient du être calculés sur le solde restant dû ?

et les frais de gestion qui arrivent à la 2ème facture ??
droit proportionnel devrait être le même ???

merci de me confirmer l'erreur car je passe devant le juge le 18/06 pour vérification des créances dans le cadre de la commission de surendettement
cordialement

Erwan, Posté le 28/05/2008 à 23:49
522 message(s), Inscription le 24/01/2008
Bjr (bis)

Les frais de gestion sont prévus par l'article 15 du tarif des huissiers, ils sont facturés sur les premiers acomptes passé un certains délai depuis la date du titre exécutoire. Je n'ai pas le tarif sous les yeux, mais rien ne semble anormal dans votre décompte à ce titre, ils n'apparaissaient pas au premier décompte parce que le délai qui les génère n'était pas écoulé.

Les intérêts augmentent, c'est normal, puisque la somme principale qui leur sert d'assiette n'est pas totalement payée. Il faut préciser que les intérêts légaux (3,99% en 2008) sont majorés de 5 points (8,99%) deux mois après que la décision de justice (ou titre exécutoire) ne soit plus susceptible de recours suspensif. Le passage de 11€ à 31€ n'est pas anormal, ça se stabilise davantage ensuite

Le droit proportionnel (article 8 du tarif des huissiers) augmente aussi, c'est normal puisqu'il est calculé sur la somme pricipale et sur les intérêts qui augmentent.

Le coût de l'acte reste le même mais change de rubrique dans les décomptes suivants, c'est normal.

Les acompte versés (avant ou pendant) figurent au décompte, c'est normal.

Les sommes mentionnées à vos décompte n'interpellent pas.

A première vue les proportions de ces sommes ne sont pas choquantes non plus.

Je ne pense pas qu'on ait quelque chose à reprocher à ce décompte.

Mes observations sont basées sur le décret de décembre 1996 constituant le tarif légal des huissiers de justice.

sylvie07, Posté le 29/05/2008 à 00:03
4 message(s), Inscription le 26/05/2008
dans votre 1ère réponse si j'ai bien compris lorsque les frais sont couverts les intérêts sont calculés sur la somme restant dûe:

je vous cite "En tout état de cause les intérêts ne courent que sur des sommes restant dues."

donc il y a bien un problème au niveau des intérêts ??

Erwan, Posté le 29/05/2008 à 00:20
522 message(s), Inscription le 24/01/2008
Non, puisqu'au vu de vos trois décomtpes, les acomptes, après avoir couvert les intérêt et les frais, ne couvrent jamais, loin de là, la somme principale qui produit les intérêt, donc ces derniers continuent de courir.

carolechadi, Posté le 29/04/2013 à 11:58
1 message(s), Inscription le 29/04/2013
Réponses faciles pour qui n'est pas concerné c'est de l'escroquerie pure et simple se faire du blé sur les petites gens c'est honteux

amatjuris, Posté le 29/04/2013 à 13:40
10600 message(s), Inscription le 09/03/2010
Modérateur
bjr,
la réponse apportée qu'elle plaise ou non est issue de la loi.
ce n'est pas de l'escroquerie mais l'application de la loi votée par nos députés et sénateurs.
cdt

nicol 02, Cantal, Posté le 30/04/2013 à 15:48
1 message(s), Inscription le 30/04/2013
je devais une somme d argent a une clinique veterinaire un huissier est passe chez moi puis il est revenu une seconde fois pour une saisie qu il a effectue sur les aides agricoles a savoir : aides animales : pmtva dpu et aides aux recoltes puis il est revenu un mois plus tard avec une nouvelle saisie sur l ichn et la phae alors qu il avait deja fait la saisie sur les aides aux recoltes qui correspondent a l ichn et a la phae et il nous a recompte des frais de procedure j ai ete au greffe du tribunal on me dit de saisir le procureur je voudrais savoir s il avait le droit d effectuer 2 saisies sur la meme chose nous avons tout paye

EVOUNETTE65, Posté le 05/07/2014 à 08:37
3 message(s), Inscription le 05/07/2014
Bonjour
J'ai été condamné lors d'un jugement contradictoire le 5/08/2013 à payer 787 euros au taux d'intéret de 17%. Entre temps, j'ai déménagé de CHALON SUR SAONE à Lyon.A Lyon, j'ai été contacté par l'huissier de Chalon pour le règlement. Le montant à réglé était de 1082 euros pour 80 euros par mois; Quand l'huissier de Chalon a su que je n'habitais plus cette ville, il m'a dit que je ne t'ai plus de sa juridiction par conséquent, il a renvoyé le dossier au créancier. Je lui est demandé et pur la signification de jugement? Il m'a dit qu'il était territoirement incompétent et que le créancier allait trouver un autre huissier sur Lyon et celui-ci recommencerait la procédure. Au lieu de cela, que ne fut pas ma surprise lorsque l'huissier de Lyon, n'ayant jamais reçu de signification de jugement
Quelques mois plus tard, m'envoie un commandement de payer aux fins de saisi-vente;Je lui envoie le courrier explicatif que m'a envoyé celui de Chalon.
Il m'enlève la signification de jugement sur le décompté mais laisse celui du commandement à payer et le montant ne change.
La somme totale est maintenant de 1382 euros. J'ai déjà payé 1000 euros donc j'ai déjà entamé le remboursement du principal, je ne comprends pas pourquoi il continue toujours de calculer les intérets sur les 787 euros
Respectuesement

aguesseau, Posté le 05/07/2014 à 10:39
2384 message(s), Inscription le 13/11/2013
bjr,
à la dette initiale s'ajoute les frais de recouvrement puis les intérêts sur la somme restant due.
ce qui explique que si les remboursements sont faibles, la dette peut continuer à augmenter.
sachant que le créancier n'est jamais obligé d'accepter un échéancier de paiement.
cdt

EVOUNETTE65, Posté le 06/07/2014 à 02:47
3 message(s), Inscription le 05/07/2014
D'accord mais je payais 200 euros par mois et sur 1200 j'ai déjà réglé 1000 euros. les interets étant calculés sur le principale de 787 EUROS 1000 euros de remboursés, les intérets devraient-ils encore se calculer plein pot c'est_à dire comme si les 787eurs n'étaient pas entamés

Respectueusement ,

sakestau, Vaucluse, Posté le 27/04/2017 à 16:13
1 message(s), Inscription le 27/04/2017
Bjr,

Nous avons reçu un acte d'huissier datant au nom de mon épouse sur une créance d'ordre professionnel datant de 1996

Plus aucun versement n'a eu lieu depuis avril 2008

le principal est de 5500 euro
les intérêts sont de 8500 euro
les frais de 1200 euro.

Les versement sont de 2500 euro.

Que dois je faire ????
Est ce toujours légal ???

Peut on bloquer mon compte joint ??
Peut on bloquer mon compte épargne au nom de monsieur ??
Peut on bloquer le compte personnel au nom de Monsieur ??

Dans l'attente

Cdt

Didier

gerardti, Posté le 03/10/2017 à 17:53
1 message(s), Inscription le 03/10/2017
BONJOUR marque de politesse

maintenant les huissiers ne peuvent réclamer que 2 ans d'intérêts. Sur un principal de 5.500 euros cela fait moins de 1.000 euros et pas du tout 8.500 euros.

chaber, Pas-de-Calais, Posté le 03/10/2017 à 18:21
6418 message(s), Inscription le 13/08/2008
Modérateur
Bonjour

Citation :
maintenant les huissiers ne peuvent réclamer que 2 ans d'intérêts
Quel est le texte de loi?

Peut-être que ma documentation n'est plus à jour: 5 ans

__________________________
Cordialement

Il ne suffit pas qu'une idée soit difficile à exprimer raisonnablement pour qu'elle soit moins bonne qu'une autre. de Louis Farigoule, dit Jules Romains

Borgui75010, Posté le 09/04/2018 à 11:52
1 message(s), Inscription le 09/04/2018
BONJOUR marque de politesse

Un avis de la cours de cassation du 4 juillet 2016 indique que dans le cas d'une créance entre un professionnel et un particulier c'est la prescription biennal qui s'applique mème si le recouvrement se fait en fonction d'un titre exécutoire

chaber, Pas-de-Calais, Posté le 09/04/2018 à 13:33
6418 message(s), Inscription le 13/08/2008
Modérateur
@Borgui75010

Merci de préciser, mais depuis ma mise à jour a été faite

__________________________
Cordialement

Il ne suffit pas qu'une idée soit difficile à exprimer raisonnablement pour qu'elle soit moins bonne qu'une autre. de Louis Farigoule, dit Jules Romains

amatjuris, Posté le 09/04/2018 à 13:40
10600 message(s), Inscription le 09/03/2010
Modérateur
cette prescription biennale s'applique dans le cas de créances périodiques.
dans ce cas, le créancier n'a aucun intérêt à accepter un échéancier pour le paiement de la dette.
Il peut exiger comme le prévoit le code civil, le paiement immédiat et total de la dette en une seule fois, sachant qu'en application de l'article 2244, un acte d'exécution forcée comme une saisie interrompt le délai de prescription.

charlie30, Gard, Posté le 02/01/2019 à 16:34
2 message(s), Inscription le 02/01/2019
Bonjour,

J'ai une dette auprès d'un huissier avec un principal de 3 700.00 €, je rembourse par mensualité de 70 € depuis février 2017. Je viens de recevoir le détail de ma créance et fort de constater que les intérêts s'élèvent à 1 758.38 € + 142.30 € d'émoluments qui correspondent d'après l'huissier à des frais d'actes ?
Ce qui veut dire que aujourd'hui, tout ce que j'ai versé à servi à payer l'huissier.
Cela est-il légal ?
En vous remerciant pour une réponse.

morobar, Vendée, Posté le 02/01/2019 à 17:31
11389 message(s), Inscription le 09/11/2015
Bonjour,
Votre dette n'est pas envers l'huissier, mais un créancier qui mandate cet huissier.
Il existe donc un titre exécutoire qui augment le taux d'intérêts applicable à la dette.
un versement de 70 euro/mois soit 840 euro/an pour une dette de 3700 euro va obligatoirement générer de forts frais d'intérêts car les versements vont servir à apurer les intérêts et frais sans même entamer la dette en question

amatjuris, Posté le 02/01/2019 à 17:35
10600 message(s), Inscription le 09/03/2010
Modérateur
bonjour,
quand votre créancier a obtenu un jugement vous condamnant à payer, à défaut de paiement spontané, il demande à un huissier de faire exécuter le jugement.
si l'huissier ou le créancier accepte un paiement en plusieurs échéances, ce qu'il n'est pas obligé d'accepter, quand vous payez, vous payez d'abord les frais de recouvrement, les intérêts de votre dette, et en dernier lieu, la dette elle-même.
si vous remboursez peu chaque mois par rapport à votre dette, celle-ci diminue peu.
les intérêts ne vont pas à l'huissier mais au créancier qui attend son argent.
salutations

charlie30, Gard, Posté le 03/01/2019 à 12:04
2 message(s), Inscription le 02/01/2019
Bonjour,

Merci à amatjuris et morobar pour votre réponse.

Bien noté l'application des intérêts.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]