Creation d'entreprise en tant que parieur pro

Sujet vu 353 fois - 4 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 21/01/19 à 12:42
> Droit Comptable & fiscal


sowforfun, Rhône, Posté le 21/01/2019 à 12:42
3 message(s), Inscription le 20/01/2019
Bonjour

je souhaite devenir parieur professionnel et j'ai donc l'idée une EIRL afin de déclarer mes revenus. Cependant je compte passer par des bookmakers hors ARJEL via un courtier ou "broker" en anglais.

Je sais que l'utilisation d'un broker est tout à fait legal en France. En effet l'ARJEL "déconseille" de parier hors ARJEL mais ne l'interdit pas et donc n'interviendra pas en cas de litige, ce qui est tout a fait compréhensible.

J'aimerais savoir s'il n'y aura pas de problèmes au niveau juridique de parier hors ARJEL via un courtier, sachant que je pourrais fournir un historique de mes paris sur les different bookmaker pour prouver tout les gains

Merci

Poser une question Ajouter un message - répondre
morobar, Vendée, Posté le 21/01/2019 à 17:43
12291 message(s), Inscription le 09/11/2015
Bonjour,
Je ne vois pas comment créer une EIRL en l'absence de biens à affecter à l'activité, biens listés dans la déclaration d'affectation.
A la limite vous pouvez créer une EURL ou même simplement adopter le statut de micro entreprise, voire ne rien adopter comme statuts et déclarer vos revenus comme un simple particulier.

sowforfun, Rhône, Posté le 21/01/2019 à 18:14
3 message(s), Inscription le 20/01/2019
je souhaite créer une société car les gains sont important et que je souhaite pas être imposé à 45% sur la totalité des gains en étant particulier. Je sais que le statut de micro entreprise n'est pas pour moi car je repasserais le plafond. Je comptais créer une EIRL avec impôt sur la société et me verser un petit salaire pour un faible impôt sur le revenu
Quelle est la difference entre EIRL et EURL ?

sowforfun, Rhône, Posté le 21/01/2019 à 18:23
3 message(s), Inscription le 20/01/2019
et est-ce que les biens a affecter peuvent être des biens nécessaire à mon activité ( ordi, plusieurs écran, ...ainsi qu'un capital de depart d'environ 10,000€) et je travaillerais de chez moi

morobar, Vendée, Posté le 22/01/2019 à 09:26
12291 message(s), Inscription le 09/11/2015
Il n'y a pas de capital de départ pour une EIRL, mais il y en a un pour une EURL.
Il est normal d'optimiser la fiscalité, mais vous passerez toujours par la case IRPP.
Sauf à monter une structure internationale, par exemple avec un siège au Luxembourg qui licencie une filiale française, laquelle est donc redevable des frais de licence qui seront ainsi rapatriés au Luxembourg.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]