étudiant étranger, abandon des études, le reste de titre valable?

Sujet vu 290 fois - 2 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 30/09/17 à 17:05
> Droit des étrangers > Travailler en France


alilix, Paris, Posté le 30/09/2017 à 17:05
2 message(s), Inscription le 30/09/2017
Bonjour,

Je suis un étudiant étranger de hors UE et j'ai actuellement un titre de séjour valable jusqu'én février 2019. Je l'ai obtenu pour faire mon doctorat de lettre française à Paris. J'ai déjà fini ma troisième année et le progrès dans ma recherche n'ayant pas été fait, mon professeur a décidé de ne plus travailler avec moi. Actuellement je pense que j'ai besoin du temps pour réfléchir ce que je vais faire avec mes études, et je pense aussi à les arrêter (c'est un choix possible) et il se peut aussi que je change d'université et que je continue.

Ma question est la suivante :
Est-ce que je suis obligé d'aller parler à la préfecture de ma situation présente ? c'est-à-dire qu'avec la décision d'arrêter mes études, mon titre de séjour et mon droit de rester en France me seront enlevé automatiquement ou je peux rester jusqu'à la fin de sa validité sans problème (fév 2019) ?

Une autre question serait de savoir si cela me poserait des problèmes, si je décide de rester en France pour un autre motif ? C'est-à-dire après fév 2019 par exemple au moment où je m'adresserai la fois suivante à la préfecture afin de prendre mon nouveau titre de séjour éventuel ? mieux, si je change de motif de rester en France et je vais à la préfecture (après fév 2019 par exemple) pour faire mes comptes avec eux et régulariser ma situation, serais encore considéré comme dans mes droits ou je serais considéré comme fautif ? (qui est resté en France avec titre de séjour d'étudiant alors qu'il a arrêté de faire ses études).

Merci de vos réponses.

Poser une question Ajouter un message - répondre
pragma, Hérault, Posté le 30/09/2017 à 17:33
3727 message(s), Inscription le 08/02/2008
Modérateur
Bonjour,
Non, votre titre n'est logique ment plus valable, car il est soumis à la conditions d'études "réelles et sérieuses".
Nombreux sont ceux qui ont abandonné leurs études et on connu des problèmes lors de l'échéance de leur CS.
Mieux vaut prendre les devants en allant en préfecture.

__________________________
Notre passé ne doit pas être un boulet à traîner, mais un tremplin pour construire notre vie et devenir plus responsable !

alilix, Paris, Posté le 30/09/2017 à 17:37
2 message(s), Inscription le 30/09/2017
Je vous remercie de votre réponse.
C'est gentil :)


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]