Passage de binôme à travailleur isolé sur site à risques

Sujet vu 211 fois - 2 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 07/09/17 à 15:40
> Droit du Travail > Temps de travail


tiger250375, Seine-Maritime, Posté le 07/09/2017 à 15:40
2 message(s), Inscription le 07/09/2017
Bonjour,
Mes collègues et moi travaillons dans un parking souterrain en hyper centre d'une grande ville française pour le compte d'une société privée.
Ce parking est d'une surface totale de 70 000m2 répartis sur 6 niveaux, possède 8 escaliers piétons, 5 entrées et 5 sorties. il compte au total environ 1500 places dont 1100 publiques.
Des habitations et un centre commercial se trouvent au dessus de notre site.

Notre employeur entreprend actuellement les démarches (accord de la commission de sécurité entre autres) pour un passage de 2 personnes à 1 personne la nuit, les dimanches et les jours fériés.
La 2ème personne serait remplacée par un opérateur à distance qui préviendrait l'agent d'exploitation de tout souci et/ou intervention nécessaire.


Mes questions sont les suivantes :

1) pa t-on le droit légalement de laisser travailler physiquement parlant, une personne seule sur un site d'une telle ampleur sachant que tout gros problème tehcnique ou agression grave pourrait avoir des conséquences dramatiques, l'agent se retrouvant seul physiquement et ne pouvant être secouru avant une trentaine de minute alors que actuellement son binôme peut intervenir imméditament pour lui porter les premiers secours.

2) Pensez-vous que l'on puisse faire jouer des risques aggravant de nature psychologique, chaque personne réagissant différemmment au travail isolé, notamment si l'on est confronté à des situations extrêmes (incendie, agression physique ou verbale) qui génèrent une anxiété pouvant être accidentogène?

On parle de nous faire passer le SSIAP (service de sécurité incendie et d'assistance à personnes) mais auparavant il nous est demandé par le centre de formation, de faire signer à notre médecin généraliste ou notre médecin du travail un document attestant que nous n'avons pas de soucis cardiaques, ophtalmologiques, de vue etc...
Les dits médecins dcités plus hauts et contactés ont refusé catégoriquement et logiquement de signer ces papiers car ils sont généralistes et ne veulent pas prendre cette responsabilité ce qui est compréhensible.

Ma question est la suivante : Que pensez-vous légalement parlant, de ce type de documents que l'on nous demande de faire signer, sachant qu'il s'agit visiblement d'un document non-officiel, sans logo (du ministère de la santé par exemple), émis par le centre de formation lui-même.

Poser une question Ajouter un message - répondre
morobar, Vendée, Posté le 07/09/2017 à 15:56
7248 message(s), Inscription le 09/11/2015
Bonjour,
Je ne suis pas un spécialiste chevronné de la réglementation à ce sujet.
1) nombre de veilleurs de nuit travaillent seuls, parfois il s'git de maitres chiens.
A priori il ne parait pas illicite l'emploi d'un travailleur solitaire
2) Ce n'est pas une profession pour les anxieux.
La question doit être posée au travers de vos élus du personnels, en DP ou en CE.
Mais a priori votre médecin du travail doit être en mesure de prononcer une inaptitude au travail solitaire, à vos risques et périls en terme de possibilité de licenciement du fait de cette inaptitude
3) Le médecin du travail ne délivrera jamais une telle attestation, pas plus qu'un médecin généraliste qui n'est ni cardiologue ni ophtalmologiste.
L'organisme de formation peut conditionner l'inscription à une attestation de même nature que pour la pratique de certains sports.
Il peut même réserver son parking intérieur aux seules voitures rouges s'il le souhaite.

tiger250375, Seine-Maritime, Posté le 07/09/2017 à 17:06
2 message(s), Inscription le 07/09/2017
1) A la différence d'un maitre-chien ou d'un veilleur de nuit, nous n'effectuons pas de sécurité à proprement parler et n'avons aucune formation à ce sujet mais effectuons juste de la surveillance et l'entretien du parking.

Nous n'avons donc aucun moyen de nous défendre en cas d'agression par exemple et et je posais donc la question concernant la sécurité de l'agent car sur un site d'une telle surface un malaise nécessitant aussi un massage cardiaque, notre intégrité physique serait fortement menacée, très peu de clients circulant la nuit


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]