Offrir sa succession à sed petits enfants

Sujet vu 401 fois - 2 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 25/07/17 à 01:20
> Droit Civil & familial > Succession & patrimoine


gbgl, Indre-et-Loire, Posté le 25/07/2017 à 01:20
1 message(s), Inscription le 25/07/2017
Bonjour
Je viens d'apprendre que je n'ai que quelques mois pour vivre.

J'ai eu 4 enfants dont une est décédée.
Un de mes fils m'a démunie d'une grande partie de mes économies. Aussi, je cherche le moyen pour donner plutôt à ses enfants.
En effet, dans la mesure des possibilités, j'aimerais partager en 4 parts mes liquidités et effectuer un chèque a ses 3 enfants plutôt qu'à lui.
Je ferais de même pour les 3 enfants de ma fille décédée et laisserais a mes deux autres filles leur part entière (même si l'une a deux enfants) en reconnaissance des soins qu'elles m'ont apportés tout au long de ma maladie.

Il ne s'agit pas de déshériter mon fils mais de privilégier les enfants de mon fils, lui m'ayant déjà démunie au delà de ce que je peux leur transmettre et je veux leur donner quelque chose de mon vivant ou juste a ma mort prochaine.

Merci beaucoup pour vos précieux conseils

Poser une question Ajouter un message - répondre
Tisuisse, Posté le 25/07/2017 à 06:29
10993 message(s), Inscription le 10/06/2008
Administrateur
Quelque soit l'attitude de l'enfant qui vous a dépouillé, il reste héritier réservataire de votre succession, vous ne pourrez jamais le déshériter, même en transmettant sa part à ses propres enfant, vos petits enfants.

Je vous conseille de voir un notaire pour discuter, avec cet homme de loi, de la meilleure façon de faire dans votre cas.

morobar, Vendée, Posté le 25/07/2017 à 07:50
7250 message(s), Inscription le 09/11/2015
Bonjour,
Par contre rien n'empêche du vivant, de faire des chèques à n'importe qui sans que les héritiers n'aient leur mot à dire.
Mais l'acceptation d'un don manuel par le petit-enfant est soumis à l'accord des parents.
Pour connaître les plafonds d'exonération fiscal et la pratique, mieux vaut effectivement consulter son notaire.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]