Résilliation Karis Formation

Sujet vu 1571 fois - 32 réponse(s) - 2 page(s) - Créé le 22/09/17 à 11:47
> Droit de la Consommation > Protection et contrat


Tisuisse, Posté le 26/10/2017 à 11:37
11353 message(s), Inscription le 10/06/2008
Administrateur
Rassurez-vous, c'est de l'intimidation, du pipeau. La seule personne qui pourra vous obliger à quoi que ce soit sera le juge si votre affaire remonte jusqu'au tribunal, ce qui est loin d'être le cas et un juge tient compte des possibilités du débiteur.

SORREC n'est qu'une officine de recouvrement et comme toute officine, elle n'a guère, voire pas du tout, de pouvoirs.

Poser une question Ajouter un message - répondre
Etsu, Hérault, Posté le 26/10/2017 à 11:57
17 message(s), Inscription le 22/09/2017
Vous avez déjà eu affaire a SORREC ? Ils disent qu'ils peuvent disposé de l'intervention de huissier et la saisine des tribunaux de la justice compétent en la matière si besoin
Ils disent également que si je prends pas en compte leurs dernière demande à l'amiable ils me demanderons de payer la totalité de la formation

Tisuisse, Posté le 26/10/2017 à 12:50
11353 message(s), Inscription le 10/06/2008
Administrateur
Les officines de recouvrement tiennent toujours ce même discours mais sans grand effet pour elles. Si vous voulez être rassurée, prenez rendez-vous à une consultation juridique gratuite. Voyez pour ça le greffe du Tribunal d'Instance de votre secteur.

Etsu, Hérault, Posté le 26/10/2017 à 13:43
17 message(s), Inscription le 22/09/2017
Oui d'accord, je prendrais rendez vous, en attendant, ils ne faut surtout rien faire ? J'avoue que je doute beaucoup, et ça me fait peur, imaginez que je suis obliger de payer la somme d'un coup et dans sa totalité.. mais envoyer un chèque me fera retomber en plein cœur du problème..

Tisuisse, Posté le 26/10/2017 à 14:40
11353 message(s), Inscription le 10/06/2008
Administrateur
N'envoyez surtout rien, pas même 1 €, vous tomberiez dans leurs griffes et ils n'attendent que ça.

Latinachica, Ain, Posté le 27/10/2017 à 02:32
1 message(s), Inscription le 11/05/2017
Salut à vous.
Moi aussi, je suis un peu dans le même cas que toi, j'ai tte les charges familiales etc. Je ne peux plus payer donc à quoi bon rester dans quelque chose que je ne peux plus payer. Si je ne peux plus assuré mes paiements je préfère arrêter.
Un huissier m'a déjà envoyé un relance par mail. L'école a essayé de me contacter 2 3 fois par tel, et également un mail de relance.( ecole enaco pour préciser )
Cdlmt

Etsu, Hérault, Posté le 30/11/2017 à 12:28
17 message(s), Inscription le 22/09/2017
Bonjour, je n'ai pas donnée suite depuis le temps, j'ai eu beaucoup d'appel et d'émail, mais au yeux de la justice rien d'officiel non ? pas de lettre avec accusé de réception, la je viens de recevoir un mail toujours aussi inquiétant :
MISE EN DEMEURE
MADEMOISELLE xxx

Je vous ai adressé par courrier une mise en demeure à laquelle vous n'avez pas donné suite.
Je vous rappelle le montant à devoir : xxxx

A régler à l'ordre de SORREC par tout moyen à votre convenance :

- Carte Bancaire au 03.27.45.85.35
- Virement bancaire sur notre compte (référence dossier à rappeler OBLIGATOIREMENT)
Banque Agence Numéro de compte Clé
30003 03326 00020604265 81
IBAN : FR76 3000 3033 2600 0206 0426 581
BIC-Adresse SWIFT : SOGEFRPP

- Chèque ou mandat-cash à l'ordre de SORREC. Adresse : SORREC, 85-87 rue Gabriel Péri 92120 Montrouge

Sans réponse de votre part dans le délai escompté, votre dossier sera transmis au greffe du Tribunal d'Instance compétent.
Dans l'attente de votre prompt règlement de régularisation.
Je vous prie d'agréer, Mademoiselle, l'expression de mes salutations distinguées.

Le Responsable Contentieux
Madame BESSON
Tel : 03.27.45.85.35
Email : besson@sorrec.com

lorsque le dossier ira au tribunal es ce que je pourrais envoyé mes documents pour me défendre ? Ce qui prouvent que j'ai bien fait une demande d’arrêt, a cause de problème financier ?

Tisuisse, Posté le 30/11/2017 à 12:53
11353 message(s), Inscription le 10/06/2008
Administrateur
Les tribunaux sont très sceptiques sur les officines de recouvrements, ils savent à quoi s'en tenir et peu d'entre-elles obtiennent satisfaction car, comme dit le proverbe : on ne pèle pas un oeuf, il n'y aura rien à retirer en faveur de ces officines. De plus, en matière de formation, les contrats tombe,t sous laq coupe du "Code de l'Education" et beaucoup de sociétés de formation n'appliquent pas les clauses et mentions obligatoires. Voyez donc les consultations juridiques gratuites organisées par votre commune ou par le Barreau des avocats.


Ajouter un message - répondre 

PAGES : [ 1 ] [ 2 ]