Porter plainte contre les gendarmes

Sujet vu 7024 fois - 8 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 11/09/14 à 14:56
> Droit Pénal > Procédure pénale


CHRISTOPHER 13, Pyrénées-Orientales, Posté le 11/09/2014 à 14:56
1 message(s), Inscription le 11/09/2014
Bonjour,

Je vais essayer de faire simple. Je suis séparé depuis peu et j'ai une petite fille de 14 mois. Lors de ma dernière visite chez mon ex-copine pour prendre ma fille pour les vacances, j'ai récupéré mon enfant pleine de bleus, sa mère, mon ex, était défoncée au canabis. Je suis donc aller voir un docteur pour établir un certificat medical et ensuite, à la gendarmerie de mon village pour dire que l'enfant ne seras pas rendue à sa mere vu l'état dans lequel je l'ai retrouvée.

Le 23 septembre 2014 nous avons rendez-vous chez le juge des enfants pour une garde alternée. Nous étions alors le 1er août 2014. La gendarmerie a pris des photos de ma fille et j'ai deposé une plainte pour maltraitance sur enfant.

Le 22 aout 2014, à 20 h 30, mon ex-copine est venue en force avec des gorilles, tous sous l'emprise de canabis. Ils ont défoncé la porte du garage et celle d'entrée de l'immeuble pour récupérer ma fille. J'ai appelé immediatement la gendarmerie. A leur arrivée, j'ai été obligé de prouver que j'avais déjà signalé garder ma fille pour sa sécurité, jusqu'à la date du tribunal mais ils n'avaient pas le contenu de la plainte. J'ai expliqué que j'avais retiré ma fille dont les vêtements sentaient le canabis, le 1er aout 2014, qu'ils avaient devant eux la mère et la preuve qu'une fois de plus, elle et ses gardes du corps, étaient sous l'emprise du canabis. La preuve était devant leurs yeux et aucun d'eux n'a procédé aux tests salivaires, lequels auraient été utiles le jour de l'entretien chez le juge des enfants puisque ces individus venaient de commettre une effraction de domicile en présence de temoins.

Ce n'est pas tout, le pire est que les gendarmes ont dit que si on ne trouvait pas de solutions entre moi et mon ex-copine, ils appellaient la DASS et que l'enfant partait là-bas jusqu'à l'audience du 23/09/2014. C'est inadmissible, la gendarmerie n'a pas fait son travail malgré ma déposition du 1er août et n'a effectué aucun test salivaire et menacé de la DASS. Devant cette menace, je n'ai pas cédé et j'ai dit que je préférai voir ma fille auprès des services sociaux plutôt que de la remettre à sa mere et ses compagnons sous l'emprise du canabis. Résultats, c'est la mère qui a cédé en disant qu'elle préférai que sa fille reste chez moi, sachant bien que, si la DASS la prennait, elle aurait du mal en à en avoir la garde officielle.

Je desire porter plainte contre ces gendarmes qui n'ont pas fait leur boulot, sachant qu'à ce jour, j'ai demandé la garde officielle de ma fille. Je n'ai, comme preuve, que le cerfiticat médical et la plainte pour effraction chez moi. Tout était devant leurs yeux et personne n'a rien fait. Je passe le 23.09 et j'espère pouvoir garder ma fille. J'ai si peur pour elle.

Merci de m'aider.
signé : un père desemparé qui s'excuse des fautes de francais et qui regrette ne pas avoir assez étudié pour défendre sa petite fille de 14 mois. Merci à tous.
Dans l'attente de vous lire.

Poser une question Ajouter un message - répondre
citoyenalpha, Posté le 17/09/2014 à 18:05
3563 message(s), Inscription le 25/02/2008
Modérateur
Bonjour

vous auriez dû saisir en référé le juge des enfants afin d'obtenir une mesure conservatoire.

Quand à la plainte contre la gendarmerie elle ne saurait être opérante . Toutefois vous pouvez faire parvenir un courrier auprès du commandant de la gendarmerie dont vous dépendez, au ministre de l'intérieur, au député et au maire de votre commune pour les informer de votre consternation concernant l'action des gendarmes dans votre affaire.

Tisuisse, Posté le 18/09/2014 à 08:24
11273 message(s), Inscription le 10/06/2008
Administrateur
Bonjour CHRISTOPHER 13,

Dans une premier temps, avez-vous contacté un avocat spécialisé en droit pénal et e droit de la famille. Si ce n'était pas le cas, faites-le rapidement. Voyez le greffe du tribunal qui vous donnera la liste de ces avocats et, au besoin, un dossier à remplir pour l'aide juridictionnelle le cas échéant.

Pour l'attitude des gendarmes, ceux-ci ont, en général, une procédure à suivre et les tests salivaires ne sont effectué, en principe, que sur instruction du Parquet (Procureur).

Pour le fait que vous ayez refusé de restituer votre fille en temps et en heure à sa mère, ceci pourrait se retourner contre vous parce que, là, vous auriez dû demander aux gendarmes la conduite à tenir. Vous ne pouviez pas, seul, prendre cette décision même si celle-ci semblait totalement justifiée. Votre avocat saura alors argumenter dans votre sens.

Bon courage à vous et revenez nous donner des nouvelles sur cette même file.

thierry bon, Posté le 14/12/2014 à 20:16
1 message(s), Inscription le 14/12/2014
j'ai déposé plainte à l'IGGN en Recommandé pour "abus et excés divers", les gendarmes m'ont convoqué 12 fois puis m'ont cherché chez moi pour déposer ma plainte contre eux.

J'ai juste commencé à poser ma plainte "qu'ils m'ont accusé "d'outrage à agents" et j'ai alors refusé de signer quand j'ai vu qu'il avaient modifié gravement mon texte à mon insu et tenté de me faire signé sous "pression"
j'ai refusé de signer et déchiré ces plaintes et dis "au revoir", ils m'ont alors dis que la prochaine fois c'étais GARDE à VUE Musclée avec Menotte 48H car je voulais déposer painte contre eux. J'ai écrit au parquet , je renonce à mes plaintes car impossible;

depuis plus de nouvelles, et tranquille

cinds, Posté le 14/01/2016 à 20:53
1 message(s), Inscription le 14/01/2016
bonjour, comment va votre fille ? je suis désolée pour elle et vous. C'est une horreur ce qu'il vous arrive!! comment allez vous tous les deux ?

Kelllll, Posté le 07/12/2017 à 10:35
2 message(s), Inscription le 07/12/2017
Bjr j'ai de la peine pour vous je vous souhaite bon courage moi aussi j'ai une question Une fois un gendarme ma menacée Pour Un chien et il ma dit la prochaine fois que je vois ce chien chez moi il mallume j'étais perturbée sachant que ilma menacée et j'ai mal j'ai fait une déprécion nerveuses et jusqu'à maintenant je suis encore perturbée est ce que je peux porter plaintes Merci pour vos réponses

cocotte1003, Isère, Posté le 07/12/2017 à 11:42
5438 message(s), Inscription le 19/06/2011
Bonjour, avez vous des preuves de ce que vous avancez ? Pour porter plainte et que se soit suivi, il vous en faudra. Faire une dépression pour une menace verbale ????? Cordialement

Kelllll, Posté le 07/12/2017 à 17:15
2 message(s), Inscription le 07/12/2017
Slt Cocotte des preuves non pas besoin ils étaient trois et moi tt seul et devant chez moi il y avait des gamins qui jouer je leurs ai bien parler mais il était agressif alors imaginez vous a ma place vous feriez quoi ? Dépressif Oui car j'étais humilier sans me comprendre

morobar, Vendée, Posté le 07/12/2017 à 17:20
7994 message(s), Inscription le 09/11/2015
Bonsoir,
Je ne sais pas de qui vous parlez, mais il n'est pas le seul à ne rien comprendre.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]