Insultes à répétition de ma voisine

Sujet vu 428 fois - 3 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 01/10/17 à 22:58
> Droit Pénal > Procédure pénale


Freddg, Hauts-de-Seine, Posté le 01/10/2017 à 22:58
2 message(s), Inscription le 01/10/2017
Bonjour,

J'ai une voisine qui a déjà hurlé pour des prétextes divers sur d'autres personnes de la résidence mais ce soir, j'ai été copieusement menacé.

Alors qu'un ami récupérait des affaires pour sa voiture, elle est sortie dans un état d'hystérie en me disant textuellement "décidément, il faut que l'on paye quelqu'un pour vous péter la gueule pour que vous compreniez".
Je n'ai pas réagi, stupéfait que l'on ose prononcer de tels propos entre voisins.

Je pourrais être inquiet car j'ai de jeunes enfants et je ne sais pas ce que pourrait être l'étape suivante.

Je ne tiens pas à lui donner plus d'importance, mais que puis je faire pour qu'elle comprenne que l'on ne menace pas les gens de cette manière ?

Dois je passer par une main courante au Commissariat de Police ?

Merci d'avance.

Poser une question Ajouter un message - répondre
pragma, Hérault, Posté le 02/10/2017 à 07:13
3872 message(s), Inscription le 08/02/2008
Modérateur
Bonjour,
Il vous faut des témoignages.
Mieux! Chacun des concernés pourrait déposer main courante

__________________________
Notre passé ne doit pas être un boulet à traîner, mais un tremplin pour construire notre vie et devenir plus responsable !

morobar, Vendée, Posté le 02/10/2017 à 09:04
7764 message(s), Inscription le 09/11/2015
Sachant que la main courante ne met pas en mouvement l'action publique, son dépôt ne sera utile que pour mettre en évidence une éventuelle récidive.
En clair cela ne sert pas à grand chose.

Freddg, Hauts-de-Seine, Posté le 02/10/2017 à 21:30
2 message(s), Inscription le 01/10/2017
Merci pour vos réponses.

Je pense que je vais passer par une main courante quitte à me faire conseiller au Commissariat, juste histoire de laisser un trace de ces insultes.
Les représailles ont déjà été des balais d'essuies glaces cassés, des pneus crevés, des pare chocs ou peinture de voiture abimés.

On m'a dit qu'il y avait un conciliateur à la mairie qui aidait à régler les différents entre voisins.
Mais ma voisine passant son temps à insulter son voisinage proche pour le moindre prétexte avec un minimum de témoins puis prend la position de la victime lorsque l'on fait intervenir un tiers.
Si je fais intervenir un médiateur, je lui donnerais un peu trop d'importance et elle jouera la pauvre femme qui se fait martyriser par l'affreux homme brutal.
(je l'ai déjà vu fait son numéro)

Merci pour vos conseils.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]