Agressé par un Eboueur mon copain devient l'agresseur

Sujet vu 464 fois - 2 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 30/08/17 à 19:21
> Droit Civil & familial > procédure civil


Sianna993, Gironde, Posté le 30/08/2017 à 19:21
1 message(s), Inscription le 30/08/2017
Bonjour,

Voici comment les faits ce sont déroulé, mon copain, moi même et notre fils, est arrivé devant son domicile, il s'est garé devant son portail (place privé), les éboueurs sont arrivé, le camion benne sois disant ne passé pas est rester derrière le véhicule de mon copain, l'éboueur est descendu du camion il s'est accoudé sur la poubelle devant le véhicule de mon copain, un deuxième collègue accoudé sur une poubelle coté droit de la voiture, le 3ème collègue dans le camion attendant. Bref' les éboueurs attendaient sans rien dire sur les poubelles en nous fixant, mon copain leur a demandé ce qu'il y avait, pas de réponse... puis après mon copain leur a demandé si c'était le camion qui passé pas... toujours pas de réponse d'aucun d'entre eux...Puis mon copain leur dit que si personne parle ont peu pas deviner que le camion passe pas (mais y avait largement la place pour qu'il passe). Pis après l'éboueur situé juste le véhicule de mon copain est venu l'agressé, mon copain s'est défendu, bref il se bagarre, j'appel la gendarmerie car il s'est fait agressé, les éboueurs étaient prêt à partir (comme par hasard le camion passe bref') , la gendarmerie arrive au bout de 30 min, ils prennent la carte d'identité de tout le monde sauf la mienne, mon copain est convoqué le lendemain pour la plainte sauf que son agresseur a porté plainte avant lui, le gendarme dit qu'il ne pourra m'auditionné car je fait partie de la famille, alors que l'agresseur avait sa collègue avec lui...le gendarme lui dit après qu'il peut pas prendre sa plainte car il faut un avocat, bref le lendemain il porte plainte mais l'agresseur à porter plainte avant...Très logique. Le procureur donne sa réponse mon copain est mise en cause, convoquer devant le délégué du procureur.

Suite à sa j'ai plusieurs questions:

- Comment se fait-il que l'agresseur est porté plainte avant? Alors que j'ai appeler la gendarmerie.
- Mon copain a déjà du sursis sans mise à l'épreuve, que risque t-il suite à cette convocation ?
- Vu qu'il s'est fait agressé mais a été mise en cause, peut-il faire appel par rapport aux suites qui lui seront donné ?

Merci d'avance pour votre aide et désolé pour les fautes

Poser une question Ajouter un message - répondre
morobar, Vendée, Posté le 31/08/2017 à 08:59
8320 message(s), Inscription le 09/11/2015
Bonjour,
En clair votre ami a clairement cherché l'incident, en se garant n'importe comment, devant le portail ce n'est pas un emplacement autorisé puisque sur la voirie.
Il a fait semblant d'ignorer le problème d'étroitesse du passage, une véritable provocation.
DU moins c'est ainsi que je conçois la situation, et je crains que le procureur n'ait la même analyse que moi.
Son passé judiciaire, en outre, ne joue pas pour lui
Il ne reste plus qu' à prendre un bon avocat.

chaber, Pas-de-Calais, Posté le 31/08/2017 à 09:58
5930 message(s), Inscription le 13/08/2008
Modérateur
bonjour

Citation :
il s'est garé devant son portail (place privé)
Votre copain peut quand même s'estimer heureux d'avoir échapper à une amende de 135€ pour stationnement très gênant selon le code de la route

"Par un arrêt rendu le 20 juin 2017, la chambre criminelle de la Cour de cassation a indiqué que le stationnement, sur le domaine public, devant les entrées carrossables des immeubles riverains, est également applicable aux véhicules utilisés par une personne ayant l’usage exclusif de cet accès".

Il est impossible de donner un avis sur la décision du procureur qui a le dossier complet

__________________________
Cordialement

Il ne suffit pas qu'une idée soit difficile à exprimer raisonnablement pour qu'elle soit moins bonne qu'une autre. de Louis Farigoule, dit Jules Romains


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]