Licenciement pour inaptitude

Sujet vu 425 fois - 2 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 12/04/17 à 16:05
> Droit du Travail > Maladies & accidents


Gillessushi, Alpes-de-Haute-Provence, Posté le 12/04/2017 à 16:05
2 message(s), Inscription le 12/04/2017
Bonjour, en ALD je pense entamer une procédure d'inaptitude.
Est-ce que mon arrêt peut-être prolongé pendant le mois de reclassement ? Est-ce qu'il vaut mieux un autre motif d'arrêt ?

A l'issue de ce mois après avis inaptitude, si mon employeur ne m'a pas licencié, un arrêt est-il obligatoire ?
Si tel n'est pas le cas et que je ne suis donc pas en arrêt, quel est mon statut : suis-je salarié ? Ai-je des obligations de disponibilité par rapport à mon employeur ou suis-je maître de mes mouvements?
Dans le cas contraire, si je suis en arrêt à l'issue du mois de reclassement, est-ce qu'il doit s'agir d'une prolongation ? Est-ce qu'il vaut mieux un autre motif d'arrêt ?
Merci beaucoup pour votre aide, c'est très compliqué.

Poser une question Ajouter un message - répondre
pragma, Hérault, Posté le 12/04/2017 à 20:54
3381 message(s), Inscription le 08/02/2008
Modérateur
Bonsoir,
A vous lire, c'est en effet un peu compliqué !
Pourquoi un autre motif que celui qui vous amène à évoquer cette envie d'être licenciév?

__________________________
Notre passé ne doit pas être un boulet à traîner, mais un tremplin pour construire notre vie. Il n'est jamais trop tard pour "être responsable" !

Gillessushi, Alpes-de-Haute-Provence, Posté le 12/04/2017 à 22:00
2 message(s), Inscription le 12/04/2017
Il me samble avoir lu quelque part que c'était conseillé mais je ne sais plus où ni la raison :(


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]