Il ne veut pas reconnaitre son enfant

Sujet vu 385 fois - 2 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 14/12/17 à 12:39
> Droit Civil & familial > Droit de la famille


Zolay, Ain, Posté le 14/12/2017 à 12:39
2 message(s), Inscription le 14/12/2017
Bonjour, je vous remercie d'avance pour vos réponses,je suis marocaine mariée religieusement au Maroc en attente du divorce a l'amiable de mon conjoint qui
Etait prévu en décembre , entre temps je suis tombée enceinte malgré les précautions prises étant sous antibiotiques. Il m'a quitté lâchement et à arrêter la procédure de divorce avec son ex avec qui il est séparé depuis 4ans , je me retrouve femme célibataire dans un pays musulmane ou mon enfant sera considéré comme hors mariage et sans droit .est ce que j'ai la possibilité de le poursuivre en justice pour reconnaitre son enfant en France et revenir vivre au Maroc dignement.je actualement formatrice est gagne bien ma vie au Maroc et j'ai un visa de 6mois .un avocat en France acceptera t'il de prendre en charge mon cas et est ce que j'ai quelque chance de gagner , pour info c'est un marocain nationalité française factionnaire et en relation avec moi depuis 3ans je pars régulièrement en France chez lui sous son toit avec ses garçons et aussi visite il vient voir régulièrement notre famille au Maroc.
Merci pour votre orientation.

Poser une question Ajouter un message - répondre
amatjuris, Posté le 14/12/2017 à 13:20
9565 message(s), Inscription le 09/03/2010
Modérateur
bonjour,
en droit français, vous pourriez faire une action en recherche de paternité devant le tgi, l'avocat est obligatoire.
voir ce lien:
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15882
mais même si la paternité de votre enfant est reconnue, cela ne changera pas votre situation de mère célibataire dans un pays musulman.
il existe aussi la solution de l'I.V.G.
Salutations

Zolay, Ain, Posté le 14/12/2017 à 13:36
2 message(s), Inscription le 14/12/2017
Merci , pour le lien je vais de suite le consulter et oui vous avez raison cela ne changera pas mon titre de femme célibataire mais je me batterai jusqu'au bou pour les droits de mon enfant .


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]