Garde d'un enfant après séparation des parents

Sujet vu 665 fois - 4 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 20/01/17 à 16:48
> Droit Civil & familial > Droit de la famille


Choupinette07, La Réunion, Posté le 20/01/2017 à 16:48
1 message(s), Inscription le 20/01/2017
Bonjour
Je veux me séparer de mon conjoint,mais il ne veux pas me laisser la garde de notre fils de 8 ans. Nous sommes originaires de métropole nous sommes venu à la réunion en janvier 2016 pour son travail,je voudrais retourner en métropole mais il me dis qu'il ne me laissera jamais la garde de mon fils. Je souhaiterais qu'il le garde quelques mois le temps de m'installer là bas et que je le récupère par la suite. En sachant que de par son travail il doit bouger tous les deux ans en international.

Poser une question Ajouter un message - répondre
cocotte1003, Isère, Posté le 20/01/2017 à 17:59
5237 message(s), Inscription le 19/06/2011
Bonjour, puisque vous êtes mariés, los du divorce, le juge prendra une décision pour l'avenir de l'enfant en fonction de l'intérêt de l'enfant et de vos demandes respectives, cordialement

Severine du 57, Posté le 17/02/2017 à 02:31
2 message(s), Inscription le 17/02/2017
Bonjour je suis actuellement séparer de mon conjoint es se que je peu refuser l'endroit où il vie acctuelement pour accueillir les enfants ses un homme il ne reste pas avec les femme je veux que le bien être de mes enfants ils en assez souffert de la séparation

Severine du 57, Posté le 17/02/2017 à 02:33
2 message(s), Inscription le 17/02/2017
En sachant qu'il m'a tromper es il vie chez elle ils veux accueil les chez elle

Tisuisse, Posté le 17/02/2017 à 06:13
10573 message(s), Inscription le 10/06/2008
Administrateur
@ Severine : merci d'ouvrir une nouvelle discussion pour que nos réponses n'interfèrent pas avec celles qu'on peut donner à Choupinette07.

@ Coupinette 07 :
Vous parlez de "conjoint, vous êtes donc mariés ou non ? Si le père de votre enfant l'a reconnu à sa naissance, il a autant de droit que vous d'avoir la garde de votre fils, de même que vous, vous avez les même droits que votre mari.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]