Droits des grands parents/ Litige

Sujet vu 455 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 07/04/17 à 10:22
> Droit Civil & familial > Droit de la famille


VirginieNE, Ariège, Posté le 07/04/2017 à 10:22
2 message(s), Inscription le 07/04/2017
ille.

Outils de la discussionChercher dans la discussion

Hier 16h16#1

nininoah 

Membre BenjaminAnciennetéjanvier 2017

Bonjour.
Je poste ce message car j'ai eu il y as deux jours une très grosse altercation avec la mère de mon compagnon.
Elle as complètement perdue les pédales insultes, hurlements, ect devants les enfants mon compagnon et moi même après de longue longue heures de discution et de réflexion avont décidé que nous voulions protéger notre fille de 10 mois de cette "mamie" qui as trop souvent tendance a péter les plombs. A la base elle n'entretient pas de rapport avec ma fille puisqu'elle la vue 3 fois depuis la naissance mais elle veux apparemment nous attaqué pour voir la petite alors que jusqu'à maintenant elle s'en fichait !!!! Le soucis c'est que ma belle mère consomme au quotidien du canabis ( résine ) c'est en partie pour cela que nous sommes catégorique sur le fait que nous ne voulons plut d'elle dans nos vies. Mais comment si elle nous attaque allons nous prouvé qu'elle en consomme ?! Je suis terrifié a l'idée qu'elle puisse encore une fois s'en prendre a moi devant mes enfants mais surtout qu'elle puisse avoir un droit de visite ou pire d'hébergement.
Merci de vos futures réponses
Cordialement
Virginie

Poser une question Ajouter un message - répondre
amatjuris, Posté le 07/04/2017 à 10:52
8973 message(s), Inscription le 09/03/2010
Modérateur
bonjour,
les grands parents n'ont aucun droit sur leurs petites enfants, vous pouvez donc interdire à votre belle-mère de voir sa petite fille.
si cela ne lui plait pas, elle devra donc saisir le jaf en application de l'article 371-4 du code civil qui indique:
" L'enfant a le droit d'entretenir des relations personnelles avec ses ascendants. Seul l'intérêt de l'enfant peut faire obstacle à l'exercice de ce droit.
Si tel est l'intérêt de l'enfant, le juge aux affaires familiales fixe les modalités des relations entre l'enfant et un tiers, parent ou non."
vous pourrez alors indiquer au jaf que vous refusez tout contact en indiquant l'addiction de votre belle-mère.
salutations


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]