Rupture de contrat (d'engagement) militaire

Sujet vu 196169 fois - 174 réponse(s) - 7 page(s) - Créé le 21/12/07 à 11:19
> Droit du Travail > Contrat de travail


luigi87, Pyrénées-Orientales, Posté le 23/04/2012 à 19:43
5 message(s), Inscription le 21/03/2012
Qui à déjà était consulter les psy a l’hôpital militaire ???
aider moi des conseils , comment ça ce passe ?
je dois mi rendre ce vendredi ... je commence a stresser .
esceque en un rdv ils peuvent me mettre inapt ?

Poser une question Ajouter un message - répondre
alphonse29200, Posté le 01/05/2012 à 02:44
1 message(s), Inscription le 01/05/2012
Bonsoir à tous; et bien que de militaire voulant partir!!! je suis moi meme dans un cas compliqué mais j ai lu certains messages et en fait personne n apporte de réponse à personne Nous venons tous ici pour se plaindre et essayer de echapper à ce triste sort Bon courage tout de meme

luigi87, Pyrénées-Orientales, Posté le 01/05/2012 à 16:52
5 message(s), Inscription le 21/03/2012
bonjour , alors pour moi bonne nouvelle !!
j’espère que ça pourra redonner la pêche et de l'espoir a quelques uns ....
je me suis mis en arrêt par un médecin civil pour dépression , malgré leurs nombreuses demandes de revenir au régiments je n'y es rien entendu au bout de trois mois d’arrêt ils m'ont donner l'ordre de retourner je n'y suis pas aller , ils m'ont dit qu'il me couper la solde et qui me compter comme déserteur !! foutaise reku mon capichef lol !! je n'y suis pas aller j'ai envoyer courrier a tous mon régiment médecin , administration , capitaine , colonel ect ... pas de réponse j'ai donc appelé le médecin chef du régiment pour moyenner un rdv chez le psy mili directement a l’hôpital , au bout d'un mois j'ai eut un rdv je l'ai vue en lui expliquant bien mon cas et en ayant était franc avec lui il m'a reformé p4 , maintenant j'attend la commission il ma dit maximum 2 mois ..... voila si vous avez des questions !!!! je c'est que c'est pas évident quand on es dans son cas , mais malheureusement pour partir chaque cas et différent car chaque psy , lieutenant et régiment est différent ..

gil67100, Bas-Rhin, Posté le 02/05/2012 à 11:34
3 message(s), Inscription le 01/05/2012
Salut a tous

une question ???
Peut on travailler dans le civil etant deserteur ???

lola, Paris, Posté le 02/05/2012 à 11:38
13 message(s), Inscription le 30/04/2012
www.consultations-juridique-en-ligne.com
Ce site saura répondre a vos question et trouvera une solution a vos problémes

gil67100, Bas-Rhin, Posté le 02/05/2012 à 11:56
3 message(s), Inscription le 01/05/2012
lola ton lien ne fonctionne pas

Serial_gamer, Posté le 03/05/2012 à 22:28
1 message(s), Inscription le 03/05/2012
Bonsoir tout le monde , un cas de + sur ce forum de désir de résilier mon contrat à l'armée.

Voila mon cas :

Je suis militaire depuis le 03/03/2009 ayant signé un contrat de 3 ans qui celui-ci arrivant à termes je l'est prolonger d'un de 2 ans afin d'arriver à 5 ans au 03/03/2014 (fin d'année dernière) pour bénéficier de l'aide à la reconversion.

Sauf que depuis j'ai décider de clairement mettre fin à mon activité au sein de ministère de la défense et j'aimerais savoir comment m'y prendre car j'avoue être un peu perdu.

Merci à l'avance de vos réponse.

JulienZz, Posté le 28/05/2012 à 13:05
1 message(s), Inscription le 28/05/2012
BONJOUR marque de politesse
Encore un cas de plus, je m'explique
En étant engagé au 1er Mai 2010 en qualité de sous-officier observateur dans l'artillerie. Depuis mon arrivée au régiment c'est toujours la même chanson harcèlement moral, on me rabaisse à longueur de journée, abus sur le service, et missions inintéressantes et hors de ma spécialité (Depuis début janvier j'en suis à 14 semaines de mission, et encore je ne compte pas le service) j'avoue ne pas comprendre leur manière d'agir je suis très investi dans mon travail, j'aime mon boulot, j'adore travailler avec mes hommes, mais l'ambiance devient invivable. Mon commandant d'unité m'accuse de ne pas contourner le règlement pour le bien fondé de la mission, m'accuse d'avoir trop d'arrêts maladie (2 semaines en 1 an et 5 mois). Sans parler de mon adjudant d'unité qui m'annonce avec un sourire sadique "ce week-end tu ne rentreras pas chez toi". Bref, pour l'instant je tiens le coup malgré la perte de poids notoire et une totale perte d'appétit quand je suis au régiment. Je suis en train de me demander si je ne ferais pas mieux de consulter un psychiatre car malheureusement je ne peux pas parler de ces soucis que ce soit à l'assistante sociale, mon parrain ou même le président des sous-officiers car ça finira par se savoir et j'ai peut que ça ne fasse qu'aggraver les choses.

Aidez moi

anaisftv, Posté le 10/07/2012 à 17:30
12 message(s), Inscription le 10/07/2012
Bonjour,

Je suis journaliste et je souhaiterais réaliser un reportage sur la désertion au sein de l'armée. Peut-être que certains d'entre vous accepteraient de ma raconter en détails leur expérience. C'est un sujet méconnu qui mérite de l'être. Je vous remercie de votre aide qui me sera très utile.
n'hésitez pas à me contacter au 06 89 08 39 12 ou sur anais.bard@francetv.fr
Cordialement.

Apolow, Posté le 06/08/2012 à 10:10
1 message(s), Inscription le 06/08/2012
Bonjour à tous moi aussi je suis dans votre cas pour une pseudo humiliation et une certaine incompréhension de certains supérieurs. Je ne dénigre pas mon métier dont j avais j dit bien j avais une passion qui depuis bientôt 2 ans n y est plus. Il me reste encor 3 ans à subir et bye bye l armée. J y suis allez pour y vivre une expérience unique et je peut vous dire qu elle est vraiment unique mais pas dans le sens ou j y est vécu une bonne expérience mais au points ou j y est plutôt vécu un genre de mensonge entre collègue qui tourne en histoire de merde qui fait que plus aucune ambiance n est positif.
J en passe et beaucoup d autres!
L armée n est sérieusement pas celle dont elle suppose être!

ohbit01, Moselle, Posté le 28/08/2012 à 11:58
1 message(s), Inscription le 28/08/2012
Bonjour,

Je pense que la meilleur solution consiste à aller voir le psy de l'armée, et d'arriver à le persuader qu'il vous arrive quelque chose de grave, de sorte que ce soit lui qui vous mette en arrêt maladie et qu'il vous parle par la suite de réforme. Libre à vous ensuite de signer la réforme au moment opportun ou de jouir de la rémunération en période d'arrêt maladie (prolongée).

ANOMALI, Martinique, Posté le 04/04/2013 à 10:53
2 message(s), Inscription le 04/04/2013
Pour votre ami c'est mort pour lui je suis navré de vous le dire, mais il doit terminer son contrat que ça lui plaise ou pas

shou, Posté le 16/05/2013 à 17:18
1 message(s), Inscription le 16/05/2013
Bonjour,
voilà je suis à 5 ans et 3 mois de service et j'ai re signer pour aller jusqu'à 11 ans de service.Mais je regrette d'avoir re signer et je voulais savoir si avec un CDD on peut aussi casser un contrat
merci

thomucd, Posté le 22/05/2013 à 14:54
1 message(s), Inscription le 22/05/2013
Bonjour,
Il faut savoir, avant de s'engager, que l'armée n'est pas une entreprise, ni une colonie de vacances où l'on peut s'installer en attendant de trouver un boulot.Il est bien question d'engagement (voir la définition du mot)non d'un contrat de travail que l'on peut casser sur un simple coup de tête. L'armée est une institution sur laquelle un Etat doit pouvoir compter lors d'un conflit. C'est pourquoi elle n'est pas soumise aux lois sur le travail. Quand on signe un engagement, on donne en toute connaissance de cause une période de sa vie à la nation.
Ce n'est pas une critique, j'essaie juste de vous donner une explication des situations que certains vivent en pensant pouvoir quitter l'armée comme on quitte un job. Imaginez-vous que l'armée a bien évolué ces dernières années. Mon père a passé 28 ans dans l'armée et je peux vous dire qu'à l'époque on ne parlait pas de gestion humaine. Mon père ne quittait pas son boulot à 18H00, les week-end et les vacances en famille étaient rares. Quand aux mutations, elles avaient lieu tous les deux ans.

mike78180, Yvelines, Posté le 03/07/2013 à 12:32
1 message(s), Inscription le 02/07/2013
BONJOUR
Bah dans ce cas qu'on nous vende pas du rêve et qu'on arrette de nous mettre des quenelles!
Moi je voulais signer 3 ans voir même 1 ans et le cirat m'a dit que mon régiment d'affectation prenait que des contrat de 5 ans, donc forcément moi qui avait déja fait tous les test bah j'ai signé 5 ans et arrivé labas, des mecs avec des contrats de 1 et 3 ans...

Donc en gros on m'a prit pour un con dès la base, puis je m'attendais pas a nettoyer comme ca!
Si je voulais etre femme de ménage ou paysagiste ou agent de sécurité ou etre dans un car wash et j en passe bah j'aurais postulé dans le civil !

mathias08300, Posté le 27/05/2014 à 10:50
1 message(s), Inscription le 27/05/2014
Bonjour a tous
je me suis engager le 5 avril 2011 pour trois ans je suis arrivé a terme de ce contrat j'ai dans resigne 2 ans pour la reconversion gros erreur mon contrat a commencé il y a impeu près un moi ma question et :
ya t'il comme le premier contrat une période probatoire ?
merci jattend vos réponses

axi, Posté le 13/03/2015 à 02:31
1 message(s), Inscription le 13/03/2015
Putin,moi qui veux m'engager en tant que militaire du rang quand je vois tout les gens qui se plaignent de l'envers du décor,et qui veulent résilier leurs contrats ces quand même curieux et très bizarre tout les gens qui se plaignent sur ce forum.

Bspp, Posté le 27/07/2015 à 00:00
1 message(s), Inscription le 27/07/2015
Bonjour, je suis actuellement à la bspp, sous contrat de 5 ans , j'ai actuellement 1 an 1/2 de service, suite à de nombreux problèmes d'ordre personnel, je voulais savoir les possibilités que j'ai de casser mon contrat et donc de résilier à fin de pouvoir signer mon cdi proche de chez moi.

Cordialement

Pumbulbi, Posté le 30/09/2015 à 14:27
1 message(s), Inscription le 30/09/2015
Bonjour, je suis actuellement en reconversion professionnelle mais la formation ne me plait pas du tout savez vous si on peut quitter la formation du jour au lendemain?

Siksono, Posté le 28/01/2016 à 19:27
1 message(s), Inscription le 28/01/2016
Bonjour
J'espère que je m'exprimerai à la bonne page mais je voulais savoir si je pouvait faire ma reconversion sachant que j'ai quitter l'armée depuis 6 mois sans la prendre .
J'ai fait mes 5 ans normalement !!
Cordialement

Pixhertz, Manche, Posté le 11/03/2016 à 14:13
1 message(s), Inscription le 11/03/2016
Bonjour .

Cela fait un réel plaisir de voir que je ne suis pas le seul dans cette situation . Mon histoire à moi est assez longue :

Je suis engagé dans la marine depuis maintenant 3ans et pour un contrat de 5ans . tout ce passer plutôt bien pour moi jusqu’à la sortie des classes, c'est a dire sur le bateau, ou ca s'est extrêmement mal passé ( Boulot de merde, ambiance de merde, 1200kms de distance avec mes proches) . J'ai donc changé plusieurs fois d'unités (3 fois, dont l'actuel plus proche, mais toujours eloignée), tout en m'expliquant que j'étais obligé de terminer mon contrat, et ça la 1ère année, personne ne m'a aider (période probatoire oblige, vous connaissez la suite) . Laissant au fil des années une chance a l'armée, finalement je me rend compte depuis peut de temps que ce sont tous les mêmes, dans toutes les unités, à savoir des hypocrites, des fouines, ainsi que des profiteurs, et je pèse mes mots .

Cela fait maintenant 3 ans que j'ai du restreindre ma vie sociale pour de la merde, et un an que je suis en dépression . Surtout que récemment, j'ai eu l'opportunité d'avoir une promesse en CDD renouvelable, plus proche de ma famille .

Pour mes démarches, j'ai commencé a aller voir un psy dans le civil lui expliquant la situation, que la vie militaire me ronge au plus haut point (depression, schizophénie, troubles du sommeils, pleurs, pensées noires) . Celui-ci m'a fait une lettre accompagné de tests type Burn-out pour accentuer mes démarches . J'ai ensuite été rendre compte a mon chef de corps (Très compréhensible dans ma motivation de quitter l'armée), qui m'a envoyé vers un psychologue militaire, qui m'a envoyé vers un médecin militaire . J'ai eu de la chance d'être tombé sur un gars franchement encore une fois a l’écoute (rare dans le monde de l'armée) . Il m'a mis 2 mois en arrêts, avec a la fin de l’arrêt, consultation chez un psychiatre .

La démarche de reforme est en cours pour moi, je vous tiendrai au courant de la situation a venir .

Maintenant ma question pour ceux qui savent . je ne sais pas si je pourrait trouver un boulot direct après la sortie de l'armée . mais si je me fais reformer, aurai-je le droit au chômage ? si oui les démarches, quelles sont elles ?

Pour moi la reforme est la meilleure solution que j'ai eu a effectuer .
Promesse en CDI ? l'armée peut la refuser est la boujour les complications ( j'ai vu faire à mon unité )
Deserter : Aux risques et périls moi je préféré pas tenter car des entreprises privées peuvent vérifier le casier judiciaire, et encore des complications .

Comme je le dit souvent a mes proches et même a tout le monde . Franchement avant de s'engager, reflechissez à plus d'une fois et renseignez vous fond et à tout les coins sur l'institution. et ne prêtez pas attention au CIRFA, les mecs sont de simples commerciaux qui vendent du reve juste pour boucher les trous des spé déficitaires (la mienne en est une) .

Merci pour vos reponses

nini24410, Dordogne, Posté le 21/01/2017 à 11:30
1 message(s), Inscription le 21/01/2017
Bonjoir j'ai egalement un soucis avec mon fils dans l'armée pourrez t'on se contacter ?

Zabou13124, Posté le 14/03/2017 à 07:09
1 message(s), Inscription le 14/03/2017
Bonjour à tous.
C est bien beau mais dans le même cas pour mon fils. Avez vous des coordonnées de personnes connaissant les lois pour nous aider ?
Merci à vous tous


Ajouter un message - répondre 

PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ] [ 4 ] [ 5 ] [ 6 ] [ 7 ]