Prime de déplacement même en cas de démission

Sujet vu 498 fois - 3 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 12/07/17 à 19:02
> Droit du Travail > Contrat de travail


marie1956, Nord, Posté le 12/07/2017 à 19:02
6 message(s), Inscription le 22/08/2013
Bonjour,voilà mon fils était en CDD du mois d'avril à juin dans une entreprise et il a été en déplacement ,tous les ouvriers ont perçu une prime sauf lui et il a trouvé comme excuse de ne pas lui donner vu qu'il avait donné sa démission car il a continué de travailler chez eux jusqu'au 11/7 ,donc j'aimerais savoir s'il a le droit de ne pas lui donner
merci de me répondre

Poser une question Ajouter un message - répondre
morobar, Vendée, Posté le 12/07/2017 à 19:35
7281 message(s), Inscription le 09/11/2015
Bonjour,
Vous évoquez CDD jusqu'en juin,
puis travail jusqu'au 11/07 et enfin démission.
Tous ces termes sont incompatibles entre eux.
Si le CDD est échu au 30 juin, il faut une prolongation acceptée et signée par les 2 parties pour prolonger.
Cette prolongation signée, la démission n'existe pas en matière de CDD.

marie1956, Nord, Posté le 12/07/2017 à 20:15
6 message(s), Inscription le 22/08/2013
CDD jusqu'au 16/6 et aprés il a continué de travailler jusqu'au 11/7,il lui ont fait signé un autre CDD le 19/6 jusqu'en septembre mais mon fils a arrêté le 11/7 vu qu'il a trouvé un CDD de 6 mois et peut être embauche

morobar, Vendée, Posté le 12/07/2017 à 21:50
7281 message(s), Inscription le 09/11/2015
Voila on y est.
La démission au 11/07 est impossible.
Votre fils n'est pas en position de réclamer quoique ce soit, pour se voir opposer une demande portant sur la valeur du salaire entre le 11/07 et le 30/09


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]